Zone froide.

By jeudi, juillet 28, 2016 9 No tags Permalink 0

Saviez-vous comment le marketing guide votre conduite dans les grandes surfaces ? Le magasin est agencé en zones froides et zones chaudes pour vous inciter à la consommation. Vous rentrez et vous allez automatiquement vers la droite. C’est normal, c’est étudié.

Bref, comme un mercredi soir dans la vie d’une célibataire, urbaine et trentenaire, je me suis rendue à 20H au Monoprix des Brotteaux (accessoirement profiter du Pokéstop) pour choisir de quoi me nourrir (Bipède moderne). Je précise qu’en plus j’ai un amour indéfectible à Monoprix, c’est un lieu que je surkiffe… des restes de ma vie d’aixoise.

Je rentre donc et file sur la droite (CQFD).

Et dans le fond, il était là.

Mon ex avec une demoiselle entrain de choisir leur éventuel diner (je suppute).

Alors c’est de ma faute, j’ai déménagé pour un appart à 200 m du sien, même quartier, mêmes horaires, même habitude.

Je vous coupe tout de suite, ne vous attendez pas à une histoire où mon cœur s’est mis à battre à la chamade d’un amour perdu avec les larmes et le tralalala (je n’ai pas pleuré cette relation). J’étais simplement mal à l’aise pour lui et sa copine. Mal à l’aise car c’était la première fois que je le revoyais depuis presque 2 mois. Mal à l’aise car je ne sais pas gérer ce type de situation.

Alors réaction complètement con, j’ai pris à gauche. Moi le pur mouton guidé par son berger de marketing, paniquée au lieu de faire le circuit habituel, je suis partie dans l’autre sens. Me voilà coincée entre le rayon PQ, ampoules et pâtes (d’ailleurs n’importe quoi le rayonnage de ce Monoprix). Autant, préciser que je ne sais pas faire les courses donc si tu changes mon orientation, ça devient n’importe quoi. Forcément, j’ai contacté La Meute.

blog-célibataire-lyon

 

« Coincée dans un rayon de Monoprix car IL est là avec une copine. Putain vis ma vie. En plus j’ai grave envie de faire pipi ».

« Maëva, c’est cocasse et pathétique ».

La Meute fût donc d’une grande aide comme vous pouvez le constater.  Prenant le peu de courage qui me caractérise, j’ai fini mes courses, la tête haute : aller ma grande ! t’as 32 balais !

C’est à la sortie du rayon frais, que nos regards se sont croisés, j’ai donc lancé un sourire un tantinet bizarre « mi flippant vagin hystérique, mi-pitié, mi-poker face ». J’ai pas contrôlé. Et là, il m’a jeté un regard noir et a tracé. J’ai donc réalisé que je lui avais peut-être fait peur avec cette tête. Le voilà parti le rayon d’à côté. J’ai invoqué tous les saints même la bonne Mère et Sainte-Lucie, pour que la queue se termine, pour que je puisse payer mon panier et me tirer.

J’ai réalisé que les grandes théories marketing de la grande distrib ne fonctionnaient pas en cas d’ « état d’urgence sentimental ». En même temps, je n’allais pas m’approcher, les saluer, me présenter « ah bah je suis celle qui a choisi l’appart dans lequel tu vas diner ce soir. Bonne soirée les loulous. Bisous de moi ». Bonjour Angoisse.

On n’est plus en sécurité affective chez Monoprix.

A Tantôt.

Rendez-vous sur Hellocoton !
9 Comments
  • Paula
    juillet 28, 2016

    Cet article tombe à pic. Nous ne somme en sécurité affective nulle part aujourd’hui.
    On vit la même chose avec Mon-Mec et son ex et relativement souvent : elle est partout, elle fait chier ! Heureusement, je ne sais pas à quoi elle ressemble et il me le dit toujours après coup… Enfin maintenant je sais à quoi elle ressemble puisque j’ai joué à la fille aujourd’hui, j’ai ammmplleeeemennt visité son profil facebook aujourd’hui. Depuis, je me promène avec une batte de baseball :-)

    Bon courage pour ta sécurité affective : j’espère que tu trouveras des lieux hors d’atteinte ou qu’il décidera de vivre comme un ermite désormais. Chez lui. enfermé.

    • lechatetmoi
      juillet 28, 2016

      hahahah ! et encore je n’ai aucune haine envers lui, ça passera avec le temps… Ravie d’avoir un commentaire de toi : J’ADORE TON BLOG ;)

  • Visha.jess
    juillet 28, 2016

    J’adore ta plume !
    Ton article m’a bien fait rire :)
    C’est tellement vrai tout ça !
    Merci!
    Jessica

    • lechatetmoi
      juillet 29, 2016

      merci <3

  • Laura
    juillet 29, 2016

    Je viens de découvrir ton blog et je le trouve génial ! Je suis à Lyon aussi et tu me donne tellement envie de te connaitre ! Mais ne t’inquiète pas je ne suis pas une tarée qui vais tout tenter pour te rencontrer … enfin rien qu’en le disant je me fais flipper moi même !
    Bref ! Bravo pour ton blog et hâte de lire ton prochain article !

    • lechatetmoi
      juillet 29, 2016

      hahahaha ! peut -être un jour je ferai un apéro Le chat et moi on est content pour parler des mecs et de la trentaine !

  • Barbatrucs
    juillet 29, 2016

    Haha tu m’as bien fait rire. C’est la même chose pour moi quand je crois inopinément l’ex de mon mec, je suis ultra mal à l’aise…

    Sinon je cultive comme toi une vraie passion pour les monoprix dans lesquels je peux passer un certain temps !!!

    • lechatetmoi
      juillet 29, 2016

      Comme on dit à AIx-en_Provence, où l’on aime que le vieux Monoprix du cours Mirabeau : Monoprix c’est la vie ;)

  • gerard
    novembre 6, 2016

    J’ai adoré la pointe d’humour dans cet article.
    Très belle plume

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *