Toy Boy

Alors comme ça on pense que je suis chafouine? biche blessée dépressive? Non. Nope. Jamais. Tout ceci n’est qu’un blog….
Bref, vous voulez du trash? du drôle? Ok.
Parlons des mecs, du sexe et des nanas. Le trio gagnant!
Qu’en est-il aujourd’hui? 
Je lisais le Glamour du mois de mars où un article disant que la libération sexuelle de la femme est entravée par le fait que nous sommes élevées par des hommes nourrit au porno et que du coup nos codes charnels sont brouillés par une vision YouPorneuse douteuse. Nous sommes bipolaires : Princesse le jour et Pute la nuit. Et c’est ainsi que les psychologues de l’article concluent en disant que nous ne sommes pas épanouies et surtout totalement larguées lorsque nous sommes à l’horizontale… WTF?!

Alors j’ai abordé ce sujet avec un pote. Pour lui mythologiquement parlant, l’homme avait ce droit de couche sur nous car nous étions dépendantes de lui, enfin c’était avant…. Car maintenant indépendantes, éduquées, carriéristes, femme, mère, copine et maitresse nous agissons comme les hommes mais surtout nous avons le dernier mot sur les types.
Et face à son discours, j’ai compris toute la puissance corporelle que nous pouvions avoir sur les types et à quel point nous pouvions les effrayer.
« vous imaginez même pas la pression qu’on peut avoir face à des filles libérées. Faut qu’on soit performant, tendre, langoureux, mais aussi sauvage. Suis-je bien calibré? suis-je assez propre? qu’ai-je le droit de faire? …. »
Pauvre petite chose fragile nous n’avons pas des cravaches planquées sous le lit!
Un autre soir j’envoie un texto à un pote « Tu te rends compte je lui propose de dormir chez moi, il me dit non j’ai trop de boulot je suis fatigué!!???????? » et mon pote qui me répond «  les mecs ont évolués… Ils aiment avoir le dessus quand même!!! »
Non. Je propose. Tu disposes.

YouPorn a-t-il fait de nous des garces sans âme? sans sentiment? Nous ne sommes pas des Don Juan, cherchant simplement la séduction, mais nous étions capable d’utiliser les hommes comme des Toy Boy, nous menons la danse et surtout nous sommes leur métronome au lit… On accepte et on refuse. On donne le feu vert… YouPorn n’a qu’à bien se tenir, puisque nous en sommes les scénaristes et les productrices de nos nuits sans sommeil…
La vérité est plus compliquée que YouPorn : les mecs nous ont toujours dit que le sexe était important. On l’a compris, on a appris, on a appliqué. On les voit se délecter visuellement, avoir des fractures nettes de la rétine face à the Bombe qui les frôle en soirée, dans la rue… Pas une fracture due à la beauté, mais fracture de leur braguette qui rebondi sur leurs yeux de renard!
L’envers du décor est pourtant tout autre. C’est même complètement faux puisque mes enfoirés de potes mecs me disent « ton blog est bien, c’est drôle… Mais Maé, mon dieu ont est pas des robots, on a des cœurs et crois nous on souffre aussi face à vous! On cherche aussi à être en couple à fonder une famille blablabla…Oui parfois on pense avec notre entrejambe, mais on sait que vous aurez le dernier mot. Quelle frustration. Quelle frustation de sentir que vous jouez, que la nuit sera la vôtre et qu’au petit matin vous reprendrez votre rôle si parfait de Princesse, hautaine et froide. Capable de disparaitre de pas donner de news. De souffler le froid, le chaud et du jour au lendemain de nous dire casse toi pov’con. Tu sais que tu es comme ça! Vous êtes devenues des hommes avec une putain de paire de couilles! « 
Alors, tu te dis que oui c’est possible que parfois on vous maltraite, que vous devenez des jouets, que comme un chat on vous regarde avec délectation tenter de survivre… J’ai donc eu un élan de tristesse face à ces êtres sans défense jusqu’à …
Je suis rentrée chez moi, mon téléphone a sonné, petit message disant « je t’ai déjà dit que tu étais mon fantasme? »… Les hommes sont fascinants.
A tantôt
Rendez-vous sur Hellocoton !
4 Comments
  • latarteriedebene.com
    mars 20, 2014

    Comme tu dis les hommes sont fascinants, je crois qu’ils ont autant de mal à trouver la place que nous a affirmer la notre !
    Certains ont un coeur, d’autres juste l’entrejambe, certaines sont des garces dépourvues de remords et d’autres des petits coeurs d’artichauts….
    C’est aussi ce qui rend la partie intéressante, chaque personne est différente, on ne sait jamais sur qui on tombe vraiment tant que l’on a pas accepté de jouer.

  • Polina
    mars 20, 2014

    La dernière phrase…c’est le plus beau compliment que l’on puisse faire à une femme :) !

  • ambroisieetpapuga
    mars 20, 2014

    Ah la la… je me retrouve beaucoup dans cet article. Je crois que j’avais toujours eu l’idée classique d’un homme élevé au porno sans trop de coeur ni sentiment, plutôt carriériste et pas très engagé. Du coup quand j’ai rencontré mon homme je suis un peu tombée sur le c*l, plus romantique que moi, qui savait mieux exprimer ses ressentis que moi, qui voulait prendre son temps pour construire notre relation… J’ai été totalement paumée sur le coup. Je crois qu’effectivement les rôles changent et ne sont plus aussi délimités. Mais du coup c’est assez troublant.

  • Mei-Lie
    mars 21, 2014

    Comme tu le dis si bien les hommes sont fascinants. Il est si compliqué de les comprendre… Tout comme il est compliqué pour eux de nous comprendre.
    Ils (enfin quelques un) se donnent le rôle de l’entre-jambe sur patte parce qu’ils sont tout simplement des handicapés du sentiments. Aujourd’hui la femme trouve sa place dans la vie comme au lit. Aujourd’hui elles n’ont plus honte de dire qu’elles ont un PCO et c’est tant mieux: nous partageons le rôle de chef, tantôt dominatrice tantôt soumise parce que si nous créons des règles stricts les hommes deviendraient des petites choses fragiles et soumises et la partie serait moins excitante.. Je ne sais pas d’où sortent les psychologues de cet article mais ils ne sont pas sortis depuis un moment lol

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *