Plan Q, Sex Friends et autres contrariétés

Ces derniers temps, je ne sais pas pourquoi mais toutes les histoires autour de moi ont une résonance directe avec l’idée du plan Q. Alors pas la peine de lever les sourcils, de souffler, de rougir…
Je pense que ce type de comportement est une source à emmerdes. Mais des emmerdes dont vous ne prenez pas l’ampleur des conséquences quand vous rentrez dans ce genre de petit jeu charnelle, de plaisir de la chair…
Selon le chercheur du CNRS, JF Bayart, un plan Q c’est « baiser point barre » mais c’est aussi une forme de lien social et c’est là le problème. Un plan Q à la base n’est qu’un CDD, qu’un intérim, supposé signé en amont et compris et admis par tous. Un plan cul, selon ce chercheur, n’est qu’une fuite des éléments conventionnels habituels, une volonté de montrer que nous sommes indépendants de tout…
Un  plan Q par nature c’est celui/celle que tu ne présenterais pas à ta mère pour différentes raisons, celui/celle avec qui tu ne vois rien de plus qu’un partage de transpiration.
Mais voilà, car il y a toujours un « mais » dans les rapports aux autres, les rapports sentimentaux et sexuels… Le plan Q doit être pris avec des pincettes car il peut vous nuire dans le futur…


1/ Le Sex Friend ou la fausse bonne idée
Alors milieu des années 2000, rappelez vous il y a eu un grand phénomène autour du Sex Friend, des films, des séries, des articles… C’était le truc génial, la bonne idée, no contrainte, no engagement, que du fun… Et bien nous nous mettions le doigt dans l’oeil pour ne pas dire dans le Q… Que se passe-t-il avec le/la pote avec qui on entretient ce type d’engagement? Et bien comme toute relation humaine ça fini toujours par se compliquer. Et oui. tristesse. Y’en a toujours un des deux qui attend plus, qui cherche plus et qui voit au travers des draps défaits une possibilité d’une vraie relation. « Mais regarde! on s’entend bien, on se marre…« ; le drame commence à cet instant-là et vous abimez votre amitié à coup sûr!
2/ Le plan Q qui te poursuit
C’est le plan Q classique. Celui/celle qui t’enverra des photos hot, celui/celle avec qui tu n’auras d’autres relations que des textos nocturnes « je peux passer? », « t’es de sortie? », « on se voit quand? »… Il ou elle a un physique avantageux, les galipettes sont pas mal mais y’a rien de plus d’envisageable.
Au delà de ça à part quelque likes sur FB ou autre vous n’avez pas de relation réelle mais elle/il peut réapparaitre dans votre vie et venir sonner chez vous inopinément (une des membres de La Meute a récemment vécu cette situation)… si à cet instant vous êtes en couple… les problèmes apparaissent…
Le seul conseil : balayer votre passé, nettoyez devant votre porte quand vous lancez dans une vraie histoire…
3/ Le plan Q qui se comporte comme un couple : PCF (plan cul fixe)
Alors lui c’est un petit nouveau de mon entourage. Vous n’êtes pas en couple mais vous agissez comme un couple et vous n’avez pas le droit d’aller voir ailleurs ?! Des textos, des appels, des cadeaux etc… mais la personne ne veut pas s’engager. Alors avec La Meute on se dit « encore un Super Connard! » et bien non. Il est déroutant de clarté, il est clair verbalement : il n’y a pas d’espoir d’une vraie histoire, mais ses actes, ses gestes, son attitudes disent autre chose.
Le problème? bah vous êtes perdu face à ça et surtout lui/elle vous le présenteriez bien volontiers à votre mère (HIC). Vous avez du mal à sortir du jeu car il y a l’espoir d’un retournement de veste… et ce type de relation vous empêche d’avancer… Que faire? j’en sais rien. Le chat non plus.
Le seul conseil : y’en a pas. Enfin philosophiquement parlant je vous dirai « vivez et prenez ce qu’il y a à prendre« .
Le plan Q est donc cette échappatoire, cette soupape quand la solitude est trop présente, quand on ne rencontre pas le bon/la bonne. MAIS le plan Q s’il n’est qu’un CDD peut devenir un véritable problème avec votre futur amoureux. Les relations humaines charnelles enclenchent spontanément une forme de lien difficilement matérialisable mais qui peuvent tout gâcher….
Le plan Q nuit à la santé amoureuse.
A tantôt.
Rendez-vous sur Hellocoton !
7 Comments
  • MONA
    juin 27, 2014

    J’ai vécu deux ans avec un mec pas mon mec mais mec exclusif mais on est pas ensemble mais blabla …
    CONSEIL : MAUVAIS PLAN !!!

    • lechatetmoi
      juillet 9, 2014

      Je suis entièrement d’accord avec toi… passer deux ans comme ça je t’admire car je ne sais comment tu as tenu…

  • Manuela
    juin 27, 2014

    J’expérimente depuis peu ce type de « lien social » et clairement c’est difficile de ne rien « ressentir ». Lassitude, parfois blasée. Parfois déçue. Après le sexe, y’a toujours ce moment de doute et de regret genre « super, de toute façon je n’aurai rien de plus »…

    • lechatetmoi
      juillet 9, 2014

      Je ne suis pas une adepte de ce type de plan, je ne le conçois pas car je sais qu’au final on fini toujours par s’abimer…

  • Steph
    juin 27, 2014

    En plein dedans ! Et j’ai choisi l’option 1/…

  • ANOMYME
    juillet 24, 2014

    Vous avez raison, on finit même par être cocue.

    • lechatetmoi
      juillet 29, 2014

      oui peut être…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *