Le sac à dos des Ex

François trompe Valoche avec Julie. Valoche fait une crise d’hystérie, dépression et repos médical. Je comprends Valoche. Elle se sentait à l’abris, elle pensait que vu le statut de son compagnon, il y aurait une forme de sécurité, même un faux-semblant.

François est devenu un SC.

Valoche est abimée. Comme beaucoup d’entre-nous.
Les ruptures, les tromperies, les abandons… font mal sur le moment, la fierté, l’amour donné à l’autre, la confiance abimée… Mais le pire c’est le après, une fois réparée on se transforme petit à petit en des hystériques vaginales, se méfiant de tout et de tous. On développe un 7ème sens complètement pourri, tombant dans des mini dépressions dévastatrices (perdre 3 kilos en trois jours pour un texto mal formulé, fumant un paquet de clopes pour une absence de réponse), on devient des tarées n’ayons pas peur des mots.

Alors, on dit qu’à l’orée de nos trente ans, on est plus mature, capable d’un recul, capable de déterminée ce que l’on cherche… FAUX! on se trimballe tellement de casseroles que nous voilà avoir des actions pathétiques. Pister un type devant son boulot pour avoir une explication et voir dans ses yeux que vous venez de passer à un statut de grosse barjo, qu’il ne veut pas vous le dire car il a trop peur du scandale  devant ses potes de boulot… Il essaye et tente de calmer la névrose qui vous anime par un câlin, un baiser mais se rend bien compte que vous êtes dingue.
Mais on est dingue car on nous pousse vers cela, on nous amène à avoir ce type d’actions car le passé amoureux, sans parler de regret ou autre est un fardeau bien lourd, un boulet accroché à la cheville que nous tirons chaque jour. 
30 ans et être célibataire c’est un avantage, on a vécu, on vit, on avance mais nous avons un sacré sac à dos qui devient notre principal ennemi. C’est lui que nous devons combattre à chaque rencontre. Nous sommes hantés par nos ex, qui lors d’un repas intime sont tous assis en tailleur autour de la table, entrain de nous jeter des boulettes de pain.
Alors, je sais que le sac à dos est tendance,  mais Mesdames prenez une pochette à votre prochaine date.
A tantôt.
Rendez-vous sur Hellocoton !
4 Comments
  • Sarah
    janvier 15, 2014

    Super article, et oui tu décris très bien le fait d’avoir nos ex à traîner dans un sac à dos et nous font réagir parfois à l’extrême !^^ Bisous!
    Sarah

  • jaiecrit
    janvier 16, 2014

    Je crois que dans notre sac a dos, il n’y a pas que tous nos ex mais aussi tous les hommes de notre vie (pere, frere, amis) et des fois, ca peut faire un package un peu lourd ^^

  • Vylène Fermière
    janvier 16, 2014

    J’aime trop.

  • Illyria
    janvier 16, 2014

    Je valide cet article… Je me suis rendue compte dernièrement que si j’étais célibataire depuis un peu trop longtemps, non ce n’est pas parce que je n’ai pas le temps d’avoir un mec, non ce n’est pas parce que j’ai pas mal bougé ces derniers temps, mais parce que j’ai peur de tomber sur un mec qui ne me rendra pas heureuse, donc bon… Faut savoir surpasser ses craintes, et oser, s’ouvrir à l’autre…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *