L’amour ce grand fou.

Amour, nom masculin : sentiment d’affection, d’attirance sentimentale et sexuelle entre deux personnes.

Frédérique Beigbeder dit que l’amour est une formidable catastrophe, savoir que l’on va droit dans le mur et foncer. C’est peut être ça qu’il y a de magique avec l’amour cette étrange sensation de se dire qu’un jour tout volera certainement en éclat, avec perte et fracas. On peut donc se dire qu’on est légèrement fêlé quand sonne à notre porte l’amour et qu’on lui dit « viens, je t’attendais, je te sers un thé? j’ai du Détox »

L’amour vous déclenche souvent des comportements bizarroïdes : la jalousie, les disputes … c’est vrai, au travail vous ne réagissez pas comme ça ? Je ne fais pas des cacas nerveux à mes clients « ah ouais ?! bah je te fais pas ça tiens !« , avec vos amis non plus ? Non. Avec La meute on peut se chamailler mais jamais comme dans un couple…Certaines amitiés volent en éclat mais ne laissent jamais de trauma comme ces histoires de cœur.

Pourquoi en couple on est chiante/chiant ? Pourquoi on se fait des coups de merde ? Pourquoi on est capable d’infliger autant à l’autre ? Grande question qui mérite sûrement des heures de discussions avec les plus grands spécialistes de ce sentiment humain.

Homme et femme nous sommes différents. Je sais qu’avec E. nous avons beaucoup de tolérance face aux histoires d’amour des uns et des autres. On comprend les actions désespérées de nos congénères, vagins en baskets. Parfois on encaisse des situations qui sont totalement loufoques et débiles ! Nous pourrions écrire un recueil de nos plus belles manifestations féminines de désarrois, je pourrais vous narrer toute une nuit les histoires d’amour brumeuses de mes potes mecs, ce qu’ils subissent.

Lors d’un déjeuner autour de sushi, j’étais avec une copine, une amitié naissante et nous évoquions nos passés amoureux, et elle m’a dit « moi j’ai plus envie d’être en couple car je sais comme c’est dure quand tout s’arrête ». Là encore une belle preuve de la dangerosité de l’amour, même quand il est plus là il nous pousse dans des retranchements terrifiants.

Pouvons-nous tout subir par amour ? Je crois que ma réponse est claire , oui. Est-ce bien ? Est-ce possible de justifier nos actes de tordues par évocation du Dieu Amour ? non, mais être tolérant quand vos amis vous lâchent des bombes sur ce qu’il se passe dans leur couple c’est mieux. Tolérer vos amis qui lavent leur linge sale en public aussi. Tolérer les couples biscornus, ceux que vous n’approuvez pas aussi. Et surtout comprendre qu’un couple transforme une personne, même la plus sensée.

Mais qu’est ce qui nous rend con à ce point-là ?

972e2549945ad69ce0ef00a162d67789

L’absence de rationalité. La rationalité n’est pas un terme, une attitude ou tout simplement une action s’accordant avec la notion de couple. Il faut croire qu’une fois le sentiment déclarée, pathologiquement nos neurones et nos synapses ne se connectent plus comme à l’accoutumée, que si l’amour nous emplie, il nous ôte alors notre réflexion cartésienne.

En résumé, l’amour peut nous rendre con, pardon l’amour nous rend con, c’est indéniable, indissociable et pour le coup les actions des congénères amoureux deviennent rationnels, ce n’est pas de leur faute.

Que voulez-vous l’amour est un grand guedin.

A tantôt.

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Comments
  • Zelda
    février 16, 2015

    C’est ça, l’amour rend totalement crasy !
    J’ai bien aimé ce billet et les signes du Love to Love, vraiment drôle aussi.
    Bises

  • Zelda
    février 16, 2015

    heu désolée crazy, on s’est compris.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *