Je suis une c********

By mercredi, septembre 25, 2013 9 No tags Permalink 0
Parfois je me demande vraiment pourquoi j’y arrive pas. Ai-je des problèmes relationnels avec les mecs?
Premièrement, suite à une dernière lecture « la femme parfaite est une connasse« , je me suis rendue compte que j’étais connasse mais pas du bon côté. J’ai mauvais caractère par nature, mais je ne suis pas ce genre de meuf qui va régenter la vie de l’homme. Chacun fait ce qui veut dans le respect de l’autre et du couple. Je suis pas du genre à vouloir être dans une méta-bulle cocooning, et à s’auto-caresser les cheveux dans le confort d’un salon commun. trop peu pour moi, beurk… 
Vous allez me dire : tu dis ça mais tu changeras! non, j’ai vraiment eu de grandes et belles relations amoureuses et maintenant je sais que le renfermement sur l’autre c’est terminé. J’aime ma liberté. J’aime la liberté de l’autre. L’idée que chacun puisse avoir son jardin secret je trouve ça excitant, qu’il rentre et qu’il me raconte SES trucs à lui, mais c’est génial! J’aime trop les gens pour me suffire à une seule personne. Attention, je ne parle pas de tromperie, je parle de vivre la vie. 
Je ne suis pas chiante. Tu veux faire des soirées mecs? mais ouiiiiiiiiiiiiiii! T’aimes les films porno? mais je m’en moque, tu veux fumer des pétards? je m’en tape! Je me rends compte que par l’éducation de ma mère je suis vraiment ultra souple… Y’a pas de problème que des solutions… C’est pas grave, laisse couler…
Et quand je vois mes potes mecs qui me racontent  les bouderies de leur meuf : je capote. Faut arrêter de se prendre pour des princesses les girls! arrêtez de vous regarder le nombril et de chouiner parce-que vous avez un caillou dans la chaussure?! Mais qu’est ce que c’est que cette génération de pleurnichardes, castratrices! Je ne me reconnais pas là-dedans. Je ne sais pas faire. Je ne sais plus le faire. Croquer le cerveau d’un mec, je le faisais quand j’avais 20 ans, immature, en pleine construction de moi je cherchais des limites. A l’orée de mes 30 ans, bon j’ai autre chose à faire que ces petits jeux malsains.

Le deuxièmement c’est quoi alors?
En fait je suis au connasse pour les meufs. 
Non, mais j’assume. Je sais également que je serai à leur place moi aussi je me détesterai.
Souvent je me retrouve en soirée avec des couples. (je précise, aucun échangisme, aucun libertinage, malheureusement! non, je déconne…. rhôoooo détendez-vous!)  Je suis généralement attirée par les garçons. J’aime leur compagnie, leur discussion…je pense que j’aurais aimé avoir une paire de boules. Ouais, ça doit être fou! fumer le cigare, boire du whisky glace et être charismatique, genre De Niro… bref. J’aime les garçons. Naturellement je décroche rapidement des discussions de nanas autocentrées sur leur poney (désolé mais les fans d’équitation y’a rien de pire pour moi), leur chien, leur vision des enfants , des bébés, la fabuleuse histoire de leurs amies qui font des mariages avec 400 invités….  Du coup, je suis toujours intégrée aux discussions des garçons car ils sont légers, il généralisent pas, ils font des blagues, ils parlent de business… et en plus, ils m’aiment bien. Le petit côté spontanée, anticonformiste ca leur fait plaisir. 
Tu m’étonnes, ils sont stupéfaits, habitués à Madame, qui doit leur faire la misère pour des poils, des cheveux oubliés, pour un coussin mal placé sur le canapé ou une tasse ébréchée…Moi, je leur présente la femme dans le bon côté! Une espèce rare!
Et qu’est-ce qui se passe? A chaque fois une des nanas se lève et vient se lover dans les bras de son mec. Elle pourrait lui pisser dessus elle le ferait… Ma belle, t’inquiète j’ai compris, pas touche….I know, je suis la pomme rouge dans laquelle il ne faut pas croquer… Avancer cela n’est même plus de l’égocentrisme, c’est que celui dont je parle régulièrement, l’homme en couple mais qui fantasme sur mon C**, ne veut même pas me présenter ses potes pour la simple et bonne raison  » mes potes seraient à fond, et voudraient te sauter mais  leurs nanas vont te détester… donc non, je veux pas qu’on fasse des trucs avec mes potes« …

Alors la vraie question qui se pose : c’est puisque que je peux faire fantasmer un mec en couple ne serait-ce que deux minutes par mon côté nature désarment, que font-ils tous avec des harpies qui leur sucent le cerveau au quotidien? Qu’ont-elles que je ne sais pas faire? Suis-je obligée de rentrer dans le rang et de faire de l’équitation? Suis-je anormale de ne pas faire de caprice? De ne pas bouder?

Et comme d’habitude, je pars de ce genre d’endroit solo, Iphone à la main je textote avec M. pour lui raconter… elle finie toujours par me dire « et voilà tu t’es encore fait des ennemies…« 

A tantôt.

Votez pour nous si you plè …. ICI

Rendez-vous sur Hellocoton !
9 Comments
  • Paula
    septembre 26, 2013

    Je me retrouve beaucoup dans tes propos surtout de la première partie de ton billet. Quand tu dis que tu aimes ta liberté et que tu trouves les filles comme des pleurnicheuses qui se disputent pour rien. C’est un peu mon cheval de bataille avec certaines copines

  • Paula
    septembre 26, 2013

    Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis surtout la première partie.
    Quand tu dis que les filles sont des pleurnicheuses qui se disputent pour rien. C’est un peu mon combat avec certaines copines. Je dois être une petite connasse

  • Anonymous
    septembre 26, 2013

    J’imagine tellement ta soirée !!
    Je viens d’avoir une idée brillante, je vais t’offrir : « Le Bonheur de Séduire, l’art de réussir : le savoir vivre du XXIem siècle » de Nadine de Rothschild !!!
    Te transformer en JF du monde, qui aime l’équitation, la montagne et les trekkings !! Qui se fait des copines et pas des ennemies !
    Je ne résiste pas à te coller le résumé du bouquin : Le Bonheur de séduire, l’art de réussir est un manuel des bonnes manières et des usages cordiaux incontournables aujourd’hui pour quiconque recherche bonheur et harmonie. Savoir se comporter en tous lieux et en toutes circonstances est un art. On peut certes accumuler l’argent et les diplômes, mais le seul sésame qui ouvre toutes les portes et tous les cœurs est… le Savoir-Vivre.

    M.

  • Ophélie Blibli
    septembre 26, 2013

    Parce que les « les hommes adorent les chieuses », dixit le livre de Sherry Argov que je lis en ce moment. (je vais en pondre un billet aujourd’hui sur mon blog, je viens d’en finir la lecture, et je la conseille vivement : tu comprendras très vite WHY men love BITCHES) ^^

  • Ma Vie De Brune
    septembre 26, 2013

    j’adore :) !! La femme que les autres aiment détester ;) je compatis !!

  • Anonymous
    septembre 26, 2013

    Une partie de moi veut dire: oui, tu as absolument raison! Ces filles sont faibles et toi, tu es juste trop forte pour trouver un mec qui t’apprécie.

    Une autre partie de moi veut défendre la fille que se retrouve dans les bras de son mec après de t’avoir croisée au bar (ou n’importe quelle jolie femme, en fait). La fille qui cherche juste à être rassuré par son mec, qui cherche plus de confiance en elle, qui cherche peut-être ton amitié.

    Ce n’a pas toujours été la femme en face de moi de qui j’étais jalouse, mais c’était mon copain. « Pourquoi » je me demandais « ne veut-elle pas discuter avec moi? Je suis pourtant intelligente, charmante, j’aime bien discuter avec les mecs aussi… Non? ». Je me jetais dans la conversation, dans les bras de mon copain, et je me posais trop de questions.
    En le même temps: Ce mec, il rentre avec qui fin de la soirée? Avec cette copine, la fille jalouse et incertaine… Ce mec, il a quand même choisi une femme comme moi au lieu d’une femme comme toi.

    Tu penses qu’ils préfèrent ça? Une fille jalouse et/ou incertaine ? Est-ce que ça veut dire qu’il faut que tu sois comme ça ? Non, pas du tout… Mais les hommes aiment bien se sentir désiré. De savoir que ta copine t’aime trop pour partager avec n’importe qui est flattant, non ?

    Bien sûr, c’est sympa d’avoir une conversation avec une belle femme qui a l’air intéressante, mais cela ne suffit pas pour tout le monde. Cet air distant et sexy est attirant, pour une soirée. Par contre, très vite ce mec se dit que tu es tellement cool et tellement distante que tu es plutôt ‘friendship material’ que ‘relationship material’.

    Je pense que la plupart des filles aiment bien être plus comme toi: détendu dans leur couple, capable de rester distante. Mais il y a quelque chose qui nous rend folle de temps en temps: l’amour. Ce qui fait que, parfois, on n’arrive pas à partager l’objet de notre obsession. Qui fait que nous avons peur de perdre cette chose qui nous rend tellement heureuse.

    Ces mecs stupéfait et habitués à Madame, ils sont peut-être pas vraiment présenté une femme dans le bon côté. Certes, ils sont présenté une femme, mais dans un autre côté : Côté amitié.

    Je pense qu’il faudra trouver le juste milieu. Tu es quelqu’un très indépendante, qui a peut-être peur de lâcher un peu dans une relation amoureuse ou qui n’ose pas montrer son côté sensible par peur de se faire mal? Les gens méprendraient ça souvent pour désintérêt (au moins manque d’intérêt amoureuse). Oui, t’es sexy… Oui tu es intéressante… Mais non, tu ne montres pas forcément de la douceur ou de l’affection.

    Enfin : Être indépendante, belle et populaire, et faire fantasmer un mec, ce ne veut pas dire que tu es l’objet de leur amour. Tu seras l’objet de leur fantasme pendant un moment, peut-être. Mais l’amour est beaucoup plus que ça. Ce que les ‘harpies’ ont, c’est la sensibilité ; cette capacité de montrer leur incertitude à leur copain.

    Il ne faut pas avoir peur de montrer son côté sensible si on cherche à partager plus qu’une nuit avec une personne.
    Essaie, alors! On est là pour apprendre et grandir, non ?

    • Le chat et moi
      septembre 26, 2013

      Je suis entièrement d’accord avec toi… et ton message me touche car il dit vrai… quand je rentre le soir c’est ce que je me dis…
      Au final j’ai tellement peur de la relation, de la possibilité d’un échec et qu’on me re-abandonne sur le bord du chemin, que tout ce que je peux offrir à l’heure actuelle c’est ça. Tomber amoureuse et être dans une forme de dépendance affective ça signifie se donner mais aussi ça laisse la possibilité d’être fragile. Je pense que ma dernière relation amoureuse a fait beaucoup plus de dégâts que je ne le croyais… merci encore pour ton message!! bisous

  • Sophie
    septembre 13, 2016

    Quelle vision caricaturale des filles tu as ! Ce petit mépris doublé d’un vilain sentiment de supériorité machiste (tu te sens proche des hommes donc supérieure, si c’est pas du sexisme ça). Le tout avec comme référence « La femme parfaite est une connasse », bravo, je m’incline.
    Tu as dû écrire ça sous le coup de la colère ou d’un profond désespoir parce que, et excuse-moi de ma franchise, c’est vraiment un beau ramassis de conneries. Un tel manque de hauteur de la part d’une doctorante, c’est assez hallucinant.
    Ou alors, tu fréquentes vraiment des gens très chiants (mais bon, c’est ton choix) :)

    • lechatetmoi
      septembre 13, 2016

      Chère Sophie,

      Merci pour ce joli commentaire. Je pense que malheureusement tu ne prends pas en considération le fait que tout ceci n’est qu’un vulgaire blog lambda. Il n’est nullement intellectuel, il n’est pas parole d’évangile…C’est une caricature simple, vulgaire, humoristique mais apparemment on a pas le même humour. Je m’interroge souvent sur les commentaires assassins et méchants : Quel intêret de perdre votre temps puisque votre conclusion est que c’est nul ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *