hell-thy

By lundi, septembre 21, 2015 6 , , Permalink 0

Bon, je dois l’avouer la vie m’est passée dessus. J’ai 31 ans et 5 kilos en trop.

C’est une sorte de cadeau de mes années de débauche, de ma trentaine et aussi le fait d’être en couple. Je ne renie pas non plus mon obsession de la bouffe. J’aime manger.

Donc comme tout le monde je cours.

Mon dieu que c’est emmerdant ! AH, j’attends patiemment cette phase que les aficionados décrivent comme « tu vas voir tu vas prendre du plaisir, tu vas avoir envie d’y aller ! C’est un truc de dingue ! »

Mouais. J’attends. Ma seule motivation est de courir à plusieurs et je m’auto-persuade que j’ai déjà des résultats « t’as vu chéri je suis plus fine de la cuisse ? ». Enfin, l’effort physique n’est pas une chose très excitante à mes yeux. Si je pouvais m’en passer et bien je continuerai à boire l’apéro à 19H (méga combo bière+saucisson) et pas gober des moucherons dans 1 parc et me faire doubler par des vieux (#shame).

blog_lyon_healthy

Alors pour décupler ma motivation et faire le mouton de panurge, j’ai succombé à l’effet Détox (#detox #healthy)… je fais les exercices du TBC, je suis des instagrammeuses « détox » (bonasses et femmes sandwich de toute la sphère #detox), je commande du thé détox dans l’espoir (naif ) de déloger ma graisse, je suis attirée par des cures basées sur l’assimilation de jus « détox » pendant une semaine prônant une perte de poids rapide. En même temps ne rien manger et juste boire des fibres encore heureux que ça fonctionne… Je me ventouse le derrière, douleur exquise qui doit déloger ma cellulite mais qui me fait gaspiller des litres d’eau sous la douche…

Le revers de la médaille ? Une véritable obsession de son corps ! Moi qui ne me regardais jamais dans un miroir je passe de longues minutes à scruter mes rides, ma peau, ma graisse… Et je me suis inscrite au Run In Lyon (10KM, doucement je tiens à la vie) dans un (dés) espoir d’un dépassement de soi-même avec une motivation collective (et marketée ?!) d’un bonheur partagé : suer comme des porcs et ressembler à un homard congestionné. #bonheur

Je suis adepte du healthy,enfin hell-thy car si je devais appliquer à la lettre les diktats de tout ce bien-être dégueulé sur les réseaux sociaux je n’aurai plus de vie. Le Healthy c’est bien à distance…

J’espère juste terminer la course, pour ne pas mourir de honte, pour pouvoir vous dire : le running c’est fantastique !

A tantôt.

Rendez-vous sur Hellocoton !
6 Comments
  • AGUERA
    septembre 21, 2015

    Ahah excellent !

  • eilora
    septembre 21, 2015

    Personnellement j’ai tout laissé tombé, le sport, etc…
    J’ai juste pris de bonnes habitudes alimentaires, un peu de patience, et déjà tout va mieux…je me demande qu’est-ce qui me poussait à aller courir dans le froid et la neige …je pense que tôt ou tard on finit par trouver ce qui nous convient, il faut juste être patiente!

  • Audrey
    septembre 21, 2015

    Le running rend la bière encore meilleur. Pas d’apero sans jogging. Ou pas de jogging sans apero. A toi de voir !

  • Latte sans Sucre
    septembre 22, 2015

    Drôle et très bien vu ! Je suis moi-même la première à me laisser aller à la rêverie d’un corps métamorphosé en admirant les comptes instagram des gourous du fitness. Mon amour des bonnes (grasses) choses n’est malheureusement pas compatible avec une motivation longue durée… ;-)

    http://lattesanssucre.com
    Le blog déjanté à boire au bureau

  • Les Petites Lyonnaises
    septembre 22, 2015

    ahhhh merci pour cette lecture du matin qui donne le sourire !
    Bonne journée!
    Esther, Les Petites Lyonnaises.

    • lechatetmoi
      septembre 22, 2015

      nous courons le soir au parc de la Tête d’or si jamais tu veux te mettre au Hell-thy !!!!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *