Digital Dream

By mardi, septembre 29, 2015 0 No tags Permalink 2

Bloguer est-il mort ? Avoir un blog est-ce totalement has been ? Que deviennent véritablement ces « grandes » bloggeuses quand la tendance à changer. Oui, les blog ont explosés il y a 5-6 ans une véritable nouveauté, une démocratisation de l’information qui paraissait plus juste car elle était fournie par THE Girl Next Door ! Ainsi des filles lambdas (mais souvent au physique plus qu’avantageux) sont devenues de véritables porte-parole pour des marques. Elles prônaient la bonne parole, le bon goût, détronant les magazines jugés corrompus et trop loin de la vraie vie. Le # a amené encore plus de mystique à cette culture #ootd, #picoftheday #beautyaddict…

Un afflux massif de meufs s’est donc jeté dans la bloguo (moi d’ailleurs) en quête d’une reconnaissance digitale. Sauf que comme on l’apprend en stratégie ou encore en marketing, sur un nouveau marché il vaut mieux être le leader que le follower. En marketing on parle d’innovation, il en existe 3 : innovation produit (rare et compliqué, exemple l’Iphone), innovation packaging (une bouteille de sirop avec un nouveau bouchon) ou l’innovation du service (pack garantie…)… Vous l’aurez compris c’est donc extrêmement compliqué d’innover sur le marché des blogs et de prendre la place au plus grande…. De plus, si les marques étaient au départ hypers réceptives sur un marché restreint ayant peu de blogs à disposition, elles sont donc devenues ultra sélectives.

Aujourd’hui la blogosphère est un véritable marché avec ses gammes (low-cost à Luxe), son ciblage et ses divers positionnements. C’est un marché, un business et plus l’expression d’un amour de la communication écrite ou visuelle. On est loin du domaine artistique que je pouvais trouver chez mes blogueuses fétiches.

blog_lyon

Si j’ai un blog c’est que j’ai simplement aimé certaines filles : Betty en particulier. J’aimais son univers, sa relation avec son mec, son style, son mystère tout en nous proposant beaucoup de son espace privé. Il y en a d’autres mais trop long à tout détailler. Bref, au fur et à mesure des années la concurrence rude, l’explosion d’une multitude de nanas « In » ont détrôné les reines, les rendant alors « has been » ou moins intéressantes. De plus, mener cette vie parfaite ne supporte aucune anicroche. Comme en ce début d’année où les accros à Instagram sont tombés sur le cul apprenant que Betty n’était plus avec son chevalier, et qu’il l’avait remplacé, par une autre blogueuse (Dallas ton univers impitoyable !). On osait toucher à une icône, on cassait les idéaux des followers. Une bloggeuse à la vie #perfect vivait en silence une douloureuse séparation.

Miss potin que je suis, j’ai donc suivi avec application les commentaires de ces fans déçus de la rupture, et des petits commentaires assassins remplis de frustration. J’ai réalisé que les grandes prêtresses du digital étaient tombées dans un star système à l’image des starlettes de Tv réalité.

Mais au delà des ces histoires de fesses entre Trendsetters, j’ai surtout réalisé en trainant sur Hellocoton, que le blog avait perdu de sa nouveauté, de son inspiration. J’ai tenté les Youtubeuses. Et là ce fût un échec, une relation inachevée dés le départ ! Regarder une blonde détaillé ses achats du samedi, c’est trop dur pour mes neurones. Je suis des Instagrameuses, mais là encore l’ennui et le manque de rêve : toutes la même tenue, le même rouge à lèvres (RAL pour les initiés), le même déjeuner…

Bref, la magie dés début, et je parle comme trentenaire, a disparue … laissant place à de pâles copies de it girl digital ! AVoir un blog avait plus de sens quelques années en arrière…

Je ne désespère plus, vous savez rien ne se perd tout se transforme, et c’est un des rouages cachés du marketing… Le blog va se recycler, il va se passer quelque chose de nouveau…

Je prépare donc un nouveau format !

A tantôt.

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *