Détox et autres tracas.

By mercredi, février 8, 2017 8 No tags Permalink 8

Je pense que je suis obsédée par la détox, ça me fascine tellement je trouve cela surréaliste et ça m’inspire. Ces nanas véganes, ces gens qui se préparent des bowls colorés à la limite du dadaisme,, bref, j’aime, je ris et parfois je suis presque surprise d’avoir envie de manger une buddha bowl ?! Fantaisie quand tu nous tiens !

Déjà sachez que le mot détox est valide au Scrabble. En même temps vue l’effervescence autour de ce concept on comprend mieux sa place dans ce jeu. Et selon où tu le places ça peut vraiment te faire des points, y’a un X = 10 pts.

Aujourd’hui, tout est détox. On se détoxifie l’organisme, l’esprit, le corps… On recherche de la détox dans tout. Mais la détox qui nous intéresse est celle liée à l’alimentation. On est loin du jeûne suivant les vastes orgies de Noël. La détox alimentaire n’a plus de saison, elle est partout, tout le temps. Les supers aliments sont devenus les meilleures amies des gens qui évoquent la graine de chia ou encore la baie de goji comme on parlerait de la tomate mozzarella.

Globalement, la France, pays de la gastronomie (classé patrimoine mondial de l’UNESCO, quand même) est envahie par une déferlante de détox avec l’apparition de plats, d’aliments plus mystérieux les uns que les autres : l’acaï, la spiruline, le camu-camu, le noni … Vous noterez, sans mauvaise foi, que se sont toujours des aliments bien exotiques, aux noms extraordinaires. ça donne du mystère à la chose, le mystère de la détoxication.

Nous nous sommes intéressés à un phénomène très particulier : les cures détox.

Depuis moins de 2 ans, sont apparues sur le marché français, des petites start up proposant de vous purifier pendant 1, 3 jours ou plus en buvant simplement des jus (nous avons déniché une cure de 20 jours à 920 euros, ok seule Pénélope F. peut se l’offrir). Mais dissipons immédiatement les doutes, on n’est pas sur du régime, car le concept marketing est bien plus subtile : on parle de « l’alimentation santé » selon certains responsables marketing de ces produits. Je vois d’ici le coq au vin se retourner dans sa cocotte, le cassoulet tourner de l’œil et la bouillabaisse faire la gueule. Le Français n’a jamais considéré véritablement son coup de fourchette comme un acte médical.

blog-détox-trentenaire-celibataire-blog

Alors les responsables marketing m’expliquent qu’aux USA ils font cela depuis 10 ans et qu’il n’est pas anodin de boire un jus d’ail en bas d’un immeuble à NY à 8H du matin. Oui, enfin bon, ils ont voté Trump, donc je ne sais pas si nous pouvons les considérer comme the way of life. ET surtout respectons nos collègues en open space.

Puis, vous avez les tendances alimentaires qui sont également dans le courant de la détox. Comme le fait d’avoir la nouvelle paire de baskets, il vous faut consommer des aliments particuliers voir des compositions d’aliments : tartine d’avocat, power bowl joliment décorée… Cette année on zappera l’eau de coco (trop 2016) pour un jus de pastèque, on mangera des yaourts aux légumes, la betterave prend également la tête du hit-parade. Peut-être est-ce sa couleur attirante qui nous fera oublier nos angoisses de la cantine ?

Au final, notre coup de fourchette est influencé, marketé et savamment orchestré pour nous pousser dans un élan consumériste particulier, recherchant la santé dans l’exotisme, loin de nos terroirs régionaux.

Bref, moi j’en ai rien à foutre de toute façon car crever la faim toute la journée pour deux secondes de notoriété sur Instagram, ou juste pour qu’on puisse dire de moi que je suis « une meuf trop healthy mais chiante », merci mais laissez moi mon saucisson.

A tantôt.

Rendez-vous sur Hellocoton !
8 Comments
  • Laure
    février 8, 2017

    Coucou, et bien, un peu pintade, j’ai cédé et ai commandé ma détox sur le site Dietox, et lundi, profitant de l’absence de mes momes, je me suis lancée. Je bossais mais j’étais ultra motivée. Et bien, et pourtant je ne suis pas difficile, au troisième jus, c’est à dire à 15h, j’ai abandonné, c’est infame au gout, purement chimique alors qu’on assure que ce n’est que du bio, et boire, boire, toute la journée, c’est no way. Tu as l’impression d’être une outre pleine. Et depuis, aucun effet positif à part de la rétention de flotte à gogo alors qu’on me promettait de perdre. Il me reste deux fioles et demi et je me demande bien comment je vais les boire. Sans compter que c’est au final bourré de sucre. Bref, une vaste connerie à laquelle j’ai cédé avec regret. 40€ balancés pour rien .
    des bises

  • lemondedejustine
    février 8, 2017

    Des yaourts aux légumes alors là ça ça m’intrigue mdr il y a eu une période de ma vie ( il y a 2/3 ans) où j’étais obsédée par la detox et je n’entendais que ça sur Youtube ^^ Aujourd’hui, je mange sainement sans penser à ça mais c’est clair que ça peut vite tourner à l’obsession en tout cas la prochaine fois que je jouerai au scrabble je penserai à écrire ce mot si je peux, ça sera le jackpot mdr :)

  • Bettina Fnr
    février 9, 2017

    Ah ah ah ! J’aime beaucoup et je suis bien d’accord !!

  • Améline
    février 10, 2017

    Génial cet article.
    Très bien écrit, très bien tourné. J’adore le ton.

    Et la conclusion

  • Klaramood
    février 13, 2017

    Coucou !

    Hihi j’ai adoré la fin de ton article, je suis d’accord pour le coup de fourchette marketé. Enfin certains le font car ce sont leurs convictions réelles, mais d’autres, c’est simplement la course aux likes.

    A bientôt,

    Klaramood

  • Isa
    avril 28, 2017

    Ah ah j’ai bien rigole et j’ai appris des choses!! 920e quand meme

  • Irene
    mai 8, 2017

    Sur la détox, j’ai un oeil très critique car le concept me semble en grande partie bidon…un ami avait d’ailleurs creusé le sujet dans cet article très intéressant :
    https://curiologie.fr/2016/09/detox-intox/

    Pour le reste, bouffer ou non son saucisson, le côté « healthy » n’étant pas vraiment ma lubie, j’en reste à des questionnements éthiques. Pas de saucisson pour moi donc, ou alors du chorizo vegan ;)

  • D'encre et de sel
    mai 17, 2017

    « La détox » ça sonne comme le programme d’un gourou avec une grosse chaine autour du cou! Un peu freaky tout ça.
    (… et les tartine de bleu le matin, on a droit?)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *