Délirium Féminin

By lundi, janvier 5, 2015 5 No tags Permalink 2

Avouons-le mesdemoiselles : les filles nous avons une fâcheuse tendance à n’entendre que ce que nous voulons et à vivre dans un monde parallèle loin de la réalité relationnelle. Bien souvent j’accuse Disney d’avoir fait de nous des Princesses désuètes croyant niaisement que le Prince Charmant existe et qu’il viendra nous sauver et nous chercher pour vivre un « il était une fois ».

Malheureusement c’est pas forcément la réalité des choses. Au delà de Disney, j’accuse aussi notre biologie propre, nos chromosomes mais surtout notre côté de bavarde et d’analyste en herbe. D’un détail j’en fais un roman, d’un sms mal tourné j’envisage une aventure. A cela se rajoute la Meute, toujours prête à rendre service, à écouter les déboires des unes et des autres, les angoisses névralgiques de cancaneuses s’alimentant de ragots et de rôtissages de supers connards. Tout ça pour en arriver à vous dire que je pense que nous avons un problème de communication avec les hommes. Nous avons le syndrome du délirium féminin. Un symptôme clair : une tendance au délire.

Quand les mecs autour de moi me racontent leur histoires, je leur donne un seul conseil : une fille c’est barrée. Une fille est souvent très niaise face à un garçon qu’elle apprécie. Ils rient me disant que je me dénigre, que je fais des clichés … Puis la vérité tombe et j’avais raison. Raison car en fait la personne en question n’a pas compris. L’homme parait dubitatif, avance dans l’incompréhension et me dit : pourtant je suis clair ! Non chéri ! ta relation n’a jamais été claire dans la tête de cette fille car tu as fait des choix d’actions qui sont devenus des actes providentiels dans sa tête : c’est le délirium féminin.

Oh oui ! les hommes sont clairs dans leur parole mais jamais dans leurs actes. Je veux bien que nous soyons névrosées mais ils sont souvent schizo dans leur comportement.

Mais alors pourquoi on comprend rien ? Et du coup que devez vous modifier pour échapper à la route des supers connards ?

1/ Accepter une idée simple sur 10 supers connards , véritablement il y en a vraiment 3, le reste c’est vous mes bichettes qui les avez catalogué car vous n’avez jamais eu envie de prendre en compte ses paroles.

2/ Arrêter de croire qu’on est super géniale de la folie de la vie et qu’on le changera en une guimauve débordante d’amour obsédé par notre petite personne. Un mec ne change pas. Il vous a dit « je ne veux pas être en couple, je ne veux pas être avec toi ». Y’a pas à négocier. Il est clair. Bien entendu s’il ne dit rien… les choses seront différentes.

640b4a8b320ac2c106f134920cc4f92bf68ae99a_m

 

3/ Arrêter d’être des scénaristes. L’éternel adage entre copines : c’est simple soit… soit…. soit….  AH ! nous sommes tellement douées pour tricoter des histoires au fil d’or… De véritables créations artistiques, des polars frissonnants, souvent faut JUSTE se tenir à ses mots. Les mecs n’ont pas ce vice subtile. Je précise que j’ai mis longtemps à comprendre tout ça et que des romans, des hypothèses, j’en ai fait, j’en ai rêvé  en pensant que MOI j’étais rationnelle et pas le super connard en question.

4/ On nous a appris que les actes sont plus parlant que les mots. Face à un homme soyez attentive à ses mots, ne regardez absolument pas leurs actes. Les « tu te rends compte, il m’a appelé pour venir voir un film chez lui ?! « , « il m’a fait un repas « , « il a fait … « . Oui, il fait, il vous aime bien, parfois vous êtes un plan cul qui comble le vide du dimanche mais il ne vous présentera jamais à sa mère ce qui n’empêche qu’il aime votre compagnie. Bourré il vous a appelé à la rescousse, vous habitez à côté et il abuse de votre gentillesse cachant difficilement votre attirance, vous buvez l’apéro, bah vous buvez l’apéro… Voilà le topo.

5/ Abandonner. Alors si vous avez eu une mère comme la mienne vous connaissez la phrase « quand on veut on peut ». Phrase de merde. Il vous a dit non? il vous a dit pourquoi il n’y aurait jamais rien ? alors accepter la relation comme elle est.

6/ Accepter aussi l’idée qu’un homme est individu comme un autre doté d’une conscience, de réflexion et qu’il sait ce qu’il veut… Quand il vous expose un truc faut pas le prendre comme on le fait si souvent « ah ! mais tu sais les hommes ont du mal avec leurs sentiments, ils gèrent difficilement!« … Pourquoi ? ????????

7/ Alors on fait quoi ? on évite de se faire du mal gratuitement pour rien : trop gentille, trop mielleuse, trop serviable, on arrête la tactique du : je dors chez toi, je suis trop fatiguée, on abandonne l’idée d’oublier des trucs pour venir les récupérer après… Bref, on accepte l’idée résultant de ses mots.

 

Alors parfois des miracles se produisent…. Oups ! je viens de faire une rechute du #deliriumfeminin

A tantôt.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
5 Comments
  • Priscille
    janvier 6, 2015

    hello , tout change , l’age aidant nous changeons !! ceci dit joli blog que je vient de décourvrir !!

  • Priscille
    janvier 6, 2015

    hello , tout change , l’age aidant nous changeons !! ceci dit joli blog que je vient de décourvrir !!

  • Julia
    janvier 15, 2015

    Oh bordel je crois que c’est définitivement le topic que je préfère chez toi. Pourtant dieu sait que j’en avait adoré un paquet, mais jamais autant que celui-ci !

    Criant de vérités. C’est fou !

  • minoushka
    janvier 27, 2015

    Vive le delirium !

    Un blog formidable, que je partage avec grand plaisir depuis le mien.

  • daniel
    septembre 17, 2016

    «un homme est individu comme un autre doté d’une conscience, de réflexion et qu’il sait ce qu’il veut… Quand il vous expose un truc faut pas le prendre comme on le fait si souvent « ah ! mais tu sais les hommes ont du mal avec leurs sentiments, ils gèrent difficilement!»

    Bravo! Enfin une fille qui respecte les hommes comme des humains dignes et mentalement complets.

    Merci!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *