Cool Kids

By vendredi, décembre 16, 2016 0 No tags Permalink 2

Connaissez-vous le Gucci Gang ? une bande de meufs de moins 18 ans qui cartonne sur les réseaux sociaux. Baignée par une pop culture complètement arty (la plupart étant des « enfants de »), nostalgiques des années 90, mais en même temps tellement bien ancrées dans leurs réalités, une nouvelle adolescence se dévoile en 2.0. Décomplexée totalement libre, ils vivent une jeunesse bien différente de la mienne. Ils sont des digitales natives, des enfants de l’an 2000, des millénials. Mais avant tout ils incarnent le « cool ».

En parcourant les articles sur cette génération de cool kids, j’ai essayé de comprendre leur rapport à l’autre. Ils sont tous d’accords sur une chose : le no gender. Ne plus se déterminer avant tout comme une femme ou comme un homme. Forcément cette absence de dichotomie sexuelle leur offre sûrement un terrain de jeu amoureux plus grand.

J’ai donc replongé dans l’œuvre de Larry Clark, visionné et relu Virgin Suicide, j’ai découvert Swagger, j’ai admiré le travail de Petra F Collins. Et j’ai écouté ces adolescents. Bien trop longtemps abandonnés au bord de la route trop bête, trop boutonneux, trop ingrat… Et pourtant, cette période de la vie m’a toujours fasciné car elle est une période où l’on vit intensément, où l’on est soi regardant son enfance s’éloigner et son futur arriver.

Aujourd’hui ces Cool kids ont la chance avec le web, d’avoir les portes du passé grande ouvertes leur permettant de piocher dedans, d’avancer vers l’avenir en s’ancrant dans le présent via les réseaux sociaux. Ils sont tendances, ils sont progressistes, ils ont une parole de vérité car comme les enfants ils ne savent pas se contenir. Ils sont engagés, ils sont écologiques, ils sont entrepreneurs… ils comprennent le monde.

Alors j’ai visionné le film du Gucci Gang, j’ai lu sur cette génération et j’ai découvert qu’ils avaient une relation à l’amour tellement plus jolie que la nôtre alors qu’ils pensent que le romantisme est mort.

« C’est démodé d’aimer et de le dire », et puis cette phrase magistrale : « être amoureux c’est quand tu penses avoir trouver la personne qui te manquait ».

Clairement on jette pas l’eau du bain avec l’ado !

 

A Tantôt.

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *