Bienvenu chez les trentenaires!

30 ans. Je pensais naïvement qu’il ne s’agissait que d’un cap d’écriture, je change mon 2 en un 3 et puis voilà, on en parle plus et on reprend sa routine… Et bien non. Il se passe quelque chose dans le monde des trentenaires… Un truc bizarre qui t’aspire et qui te change en t’éloignant doucement de la vingtaine, de sa folie et de ses conneries. Loin de moi de faire des généralités (pourtant j’adore ça) car certains trentenaires me jetteront des cailloux et des petits bouts de bois mais quand même on fait plus les mêmes trucs et on parle plus des mêmes choses… Why ? Voici un florilège de ce qui se passe à 30 ans et ce qu’on se raconte

# Les problèmes de boulot

1/ je crois que je suis proche du burn out. Le trentenaire a donc des problèmes d’angoisse salariale ou des envies de trouver du temps au temps. Écraser dans un monde de réussite, ça fait 5 ans qu’il trime comme un dingue (moi non bizarrement) pour trouver une place au soleil… Néanmoins, le soleil ça brûle et la place au soleil n’est pas si simple… Le trentenaire se ronge de tout ce taff accompli, il déprime et remet en cause son pedigree professionnel et universitaire… Le trentenaire fait un burn out.

2/ Si le burn out ne le chatouille pas le trentenaire 2014 est prêt à tout plaquer pour une reconversion hallucinante : le spécialiste de l’audit financier qui devient paysagiste, le couple de cadres qui vend tout pour partir faire un tour du monde…

3/ Celui qui ne sait toujours pas ce qu’il va faire ( ah?! tiens ça c’est moi), lui est loin très loin du burn out professionnel, peut être est-ce un simple burn out de la vie, il papillone, cherche sa voix, se perd dans de grands discours pseudo philosophiques sur la vie, ses attentes, ils brassent beaucoup d’air.

#Les trentenaires en couple

1/ ils vous parlent d’achat d’appartement, des taux des emprunts, de la superficie idéale (on envisage le divine enfant à venir…), de leur compte conjoint…

2/ Ils parlent des enfants. Combien, Pourquoi? Quand? Garçon? Fille? jumeau ? S’ils ont des enfants, alors vous devez doucement une experte en allaitement (vous touchez nerveusement vos seins, merde ils sont à moi!), accouchement, on vous propose de participer à un accouchement car le papa en voyage d’affaires sera surement absent (hic), on parle éducation. Saviez-vous qu’il existe des méthodes d’éducation? oui, oui… je pensais qu’on pouvait agir au feeling… Bref, je suis prête à affronter le rôle de mère, à vivre la grossesse je sais tout!… enfin, pitié pas de suite-de suite quand même…

3/ On parle mariage. Alors en tant que fille on a toute rêvé de ce grand jour, on a choisi la robe, la bague, la cérémonie tout est prêt (dans votre tête bien sûr car pour un mariage faut un mec (check) et une demande (pas check)! ne négligeons pas l’essentiel, soyons carrés). Alors tu prépares des EVJF (un chemin de croix je préviens), tu prépares la déco (et là dans un coin de ta tête tu te dis « et c’est même pas pour moi, putain j’avais la même idée pour mon future (espoir) mariage, je pourrais plus le faire… », tu vas regarder tes copines essayer leur robe, et aussi cynique que je peux l’être je verse des larmes.

Du coup, à la trentaine vos potes vous coûtent super chers… liste de naissance, liste de mariage, crémaillère… ça ne s’arrête jamais!

9d967eb655363687dba6afda92a7b153

#Les trentenaires et la night

1/ Le trentenaire ne sort plus en semaine, car on a trop de mal à récupérer.

2/ Le trentenaire fait des semaines de détox (pas d’alcool, légumes).

3/ Le trentenaire choisi de se mettre minable le vendredi soir car sinon il perd son WE… Stratégie obligatoire car sinon le lundi on est dans le mal. Au reste du monde on dira « sortir le samedi soir? mais c’est tellement has been! ». Mensonge. Gros mensonge.

4/ Il boit du bon vin pour éviter la barre des lendemains d’alcooliques

5/ Il grignote forcément une planche de fromages et de charcuteries, pour éviter d’être déchiré trop vite.

6/ Il râle car la musique est forte et qu’on s’entend plus. On devient sourd quoi!

7/ On perd la danse, on se cherche, on bouge moins bien et on cherche une place au comptoir (prendre une bouteille trop cher on achète un appart)

 

#Les trentenaires et les loisirs

1/ On joue au Molky comme des dingues le dimanche dans les parcs (oui, le samedi soir on sort plus on apprend à découvrir le dimanche)

2/ On fait des ateliers couture, tricot et crochet…

3/ On brunch comme des malades (on aime le dimanche)

4/ On fait des activités sportives en groupe : on va au badminton. La musique est trop forte à la zumba…

 

Je vous vends du rêve, non?

Y’a quoi à la TV ce soir?

 

A tantôt.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Comments
  • Melleparfum
    septembre 24, 2014

    Et je dirais que ça ne s’arrange pas avec les années.

  • laetitia
    novembre 7, 2014

    merci de m’avoir bien faite rire, oui je me reconnais dans ce que tu racontes….c’est dur d’avoir 30 ans…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *