1 lieu, 1 rencontre.

L’été est la saison des mariages et donc des EVJF ! Moments girly à souhait où se côtoie une meute de copines disséquant le pourquoi du comment on en est arrivé là à savoir « se dire oui » ! Entre jeux, narrations de souvenirs, la plus grande question qui anime tout le cœur des filles pendant 3 jours de débauche est : Mais comment vous vous êtes rencontrés ? Moment mielleux, plein de guimauve, de romantisme et de « love to love », où vos copines, les yeux de merlans frits, vous dévisagent avec envie …

Et là, j’angoisse d’évoquer ma rencontre à moi. Loin des comptes de fée, mon +1 je ne l’ai pas ramassé à une soirée chez des amis, ni dans une soirée lambda, ni à un mariage mais bien via un site de rencontre.

Honte à moi ! Car j’ai toujours dénigré ce type de rencontres considérant qu’il ne s’agissait que d’un marché virtuel d’être humains, où l’on s’échange pour des plaisirs artificiels de courte durée… Rapprocher des gens ultra-connectés mais incapable de venir discuter avec un être vivant dans une soirée ?!

88cefb52c79a08737399c7447ddaf7b2

Pourtant, quand je regarde ma meute, je me rends compte que je ne suis plus seule dans cette aventure digitale car elles sont nombreuses à avoir trouvé l’amour avec ce type de site de rencontre. Et l’amour avec un grand A, des mecs biens, des mecs tout ce qui a de plus normal…

C’est vrai que lorsque nous devons raconter le début de notre histoire, elle reste somme toute aussi classique qu’une autre car le +1 le dit avec beaucoup de simplicité : comme une rencontre dans une soirée, t’as d’abord le physique, la discussion, la date, les dates et le jour où tu réalises que t’as envie d’être avec elle… C’est un peu le même rituel qu’une rencontre normale sauf qu’on a commencé à dater à distance via un site de rencontre.

Au final ce type de rencontres se démocratise, de plus en plus de gens vous parlent de leurs rencontres virtuelles, des pincements au cœur qu’elles procurent, des émois, des déceptions… J’avoue accepter l’idée et la recommander à mes copines réfractaires car les belles rencontres ca peut se faire partout…

Pourtant, quand je serai vieille j’aurai envie de raconter mon histoire avec un peu plus de magie que d’évoquer à mes gosses l’utilisation d’une plateforme virtuelle… « Il était une fois il y a fort longtemps, une jolie princesse avec un Iphone … »

 

A tantôt.

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Comments
  • Eli
    juin 15, 2015

    Oui bah c’est un peu pareil pour moi … et puis les rencontres sur internet, ok pour notre génération, mais avec nos parents c’est pas encore tout à fait ça ! Moi j’ai du leur broder une histoire de soirée pour cacher le méfait !

  • Chabadog
    juillet 6, 2015

    J’adore ! Encore un super article :)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *